Le Crocodile Paroissial
Humour athée, parodie et satire.

Les informations de l'agence EAP sont d'une "exactitude biblique."



Notre site paroissial
est #1 sur Google !


Sujets d'actualité
Clonage chrétien
Immortalité du Pape
Kung-fu catholique
Faux paroissiens
Culte de Marcel
L'Eglise admet que la terre est ronde
Sectes
Pétomanie
Renouveau charismatique
Prêtres athées
Eau bénite
Spiritualité marxiste
Chrétiens primitifs
Halloween
Vraie Croix
Iznogoud accusé d'islamophobie
Casimir

Liens externes
Jésus-o-Matic
FAQ sur l'athéisme
Dieu : 329 arguments

Donnez votre avis !
Contacter la rédaction
Forum de discussions




wArchives:


-- ACCUEIL --



wPublicité








This page is powered by Blogger. Why isn't yours?
wmardi 1 avril 2003


Des séminaires de spiritualité marxiste au PCF

BAGNOLET (EAP) - Dans ce que certains éditorialistes interprètent comme une "ultime initiative" pour trouver une nouvelle audience, le Parti Communiste Français a ouvert lundi au grand public ses séminaires internes de méditation.

A la MJC de Bagnolet, l'ambiance est recueillie. "Faites le vide en vous-même" dit Claudine Carvin, responsable de la formation. Dans la pénombre, les onze élèves tentent d'entrer en "transe dialectique," la première des cinq étapes menant vers l'état ultime de "Conscience Sociale."

"Imaginez un objet, une chose, un concept, et concentrez-vous dessus exclusivement" poursuit Mme Carvin. "Maintenant, imaginez son contraire - et voyez comme ils se fondent l'un dans l'autre pour produire une synthèse nouvelle." Lorsque les élèves seront en état de transe dialectique, Mme Carvin leur demandera de méditer sur les huit vérités marxistes-léninistes fondamentales.

Les cours ne se substituent pas à la formation complète d'un membre du clergé communiste. Celle-ci dure plusieurs années et se conclut par un séjour dans une université cubaine ou nord-coréenne. Cependant, les stagiaires recevront en deux semaines une ouverture au monde souvent mystérieux de la spiritualité marxiste.

Si les séminaires de méditation du parti communiste s'adressent avant tout aux grandes sociétés privées et publiques, et sont vendus par l'intermédiaire des comités d'entreprise, de nombreux jeunes s'y inscrivent aussi spontanément.

Dans une société dominée par l'argent et l'individualisme, certains jeunes en soif de sens peuvent en effet trouver dans le communisme un aboutissement à leur quête spirituelle. "Si nous n'étions pas là, ces jeunes déracinés se réfugieraient dans l'extrême droite" explique Marie George Buffet, secrétaire nationale du PCF. "Ou pire encore, dans des mouvances sectaires comme le maoïsme ou le trotskisme."

"Mes parents étaient des marxistes très pieux" dit par exemple Jeannine Lecoix, 22 ans, assistante commerciale à Levallois. "Malgré cela, je me suis détournée du communisme par rébellion adolescente." A l'issue d'une longue errance morale et spirituelle qui l'a menée aux portes du suicide, Jeannine a appris par hasard l'existence des séminaires publics du PCF.

Au bout de quelques cours, Jeannine se dit transformée, alors que "tout le catéchisme communiste de [son] enfance a pris soudain du sens." Et de nous faire part fièrement de ses progrès: "Après une séance d'introspection léniniste, un texte d'Engels m'a semblé cohérent pendant plusieurs minutes!"

D'autres participants plus âgés affirment trouver un équilibre dans les techniques de contemplation brejnévienne. Et même un non-croyant peut être troublé par la profonde beauté des hymnes communistes.

"C'est merveilleux, la plupart des élèves sont fortement motivés - je n'ai pas vu cela depuis le Front Populaire" dit Jeannette Thorez-Vermeersch, qui emmènera cet hiver les meilleurs éléments en pèlerinage devant la momie de Lénine à Moscou.

Mais certains commentateurs craignent que ce regain d'intérêt ne soit qu'un feu de paille.

Nul ne doute que le marxisme fasse partie du paysage culturel français. Pourtant, au même titre que le christianisme, le communisme souffre de la désaffection qui frappe les religions traditionnelles. L'assistance est en chute libre lors des grandes messes syndicales, et le Parti peine à recruter pour les processions rituelles du premier mai.

Cela n'émeut apparemment pas les permanents, dont la foi n'est pas atteinte. "Nos textes fondateurs ne démontrent-ils pas que l'avènement de la Révolution est inéluctable?" demande, confiant, le député Maxime Gremetz. "D'ailleurs, nous avons fait repentance des erreurs du passé, elles sont maintenant derrière nous."

Les dirigeants des autres religions ne voient pourtant pas toujours d'un bon oeil les efforts de prosélytisme des communistes. "Bien sûr, nous dialoguons avec nos frères du PCF" dit Mgr. François Saint Macary, responsable de l'oecuménisme à la Conférence des Evêques de France. "Après tout, les premiers chrétiens vivaient selon des principes communistes, puisqu'ils partageaient tous leurs biens."

"Mais le culte communiste moderne s'est décrédibilisé," relativise l'évêque. "A-t-on oublié les chasses aux sorcières de 1937 en URSS? Les croisades sanglantes menées au nom de la foi communiste? Ces guerres de religion, ces savants persécutés, et ces livres détruits parce qu'ils s'opposaient à leur dogme? Toute croyance qui a un tel passé mérite de disparaître."


Copyright (c) 2003 Thomas Zartregu. Ce texte est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des évènement existants ou ayant existé ne serait qu'une coïncidence.



posté par Thomas à 23:04 -


Commentaires des lecteurs

Enregistrer un commentaire



RETOUR AU SOMMAIRE